Nos races

Berger Australien

Le Berger Australien en quelques mots...Malgré son nom, ce chien de berger a été sélectionné par des ranchers américains, avant de connaître un véritable engouement sur le plan international.Alors qu’il existe de nombreuses théories sur l’origine du chien de berger australien, la race, telle que nous la connaissons aujourd’hui, s’est développée exclusivement aux Etats-Unis. Ce nom de berger australien lui fut donné par association avec les bergers d’origine basque arrivés aux Etats-Unis au 19ème siècle en provenance d’Australie. La popularité du berger australien n’a cessé de croître avec le succès de l’équitation de style western après la deuxième guerre mondiale, que les gens ont appris à connaître par les rodéos, les concours de chevaux, les films et les spectacles télévisés.Histoire du Berger AustralienLe Berger australien était à l’origine utilisé comme chien de berger pour la ferme ou le ranchChien de travail intelligent, doué d’un instinct prononcé pour la conduite et la garde des troupeaux. Compagnon fidèle, il possède l’énergie suffisante pour travailler une journée entière. Doué d’un tempérament égal, il est d’un bon naturel, rarement querelleur. Il peut se montrer quelque peu réservé lors des premières rencontres.Aujourd’hui, l’Aussie excelle dans certains sports canins : agility, obéissance, obé-rythmée, flyball…Le berger australien est bien proportionné, légèrement plus long que haut, de taille et d’ossature moyennes. Sa robe offre originalité et variété. Il est attentif et plein de vivacité, souple et agile, bien charpenté et musclé sans lourdeur. Son poil présente une longueur et une texture moyennes.

Berger Allemand

Histoire du Berger AllemandLe berger allemand, dont l’élevage méthodique débuta dès la fondation de la société en 1899, a été, à l’époque, sélectionné à partir des variétés de chiens de berger du Centre et du Sud de l’Allemagne. L’objectif était de créer un chien d’utilité hautement qualifié et c’est dans ce sens que fut rédigé le standard qui prend en considération aussi bien les aptitudes physiques que le caractère et le comportement du chien.Le Berger Allemand en quelques mots...Le Berger allemand est de taille moyenne, légèrement plus long que haut, vigoureux, bien musclé, avec ossature sèche ; la construction générale est solide.Dans son comportement et son caractère, le Berger allemand doit être pondéré, bien équilibré, sûr de lui, absolument naturel, parfaitement inoffensif (sauf quand il est excité), vigilant et docile. Il doit faire preuve de courage, avoir un caractère bien trempé et posséder l’instinct du combat : des conditions qui le rendent apte à être un chien d’accompagnement, de garde, de protection, de service et de travail sur troupeaux. C’est un chien d’utilité totalement polyvalent.Cliquez ici pour en savoir plus sur le chiot et le chien Berger Allemand: Entretien, alimentation, education du Berger Allemand...

Berger Hollandais

En quelques mots...Chien de taille moyenne, de poids moyen, bien musclé, à la construction puissante, bien proportionné, le Berger Hollandais est un chien de travail, qui évolue avec maestria dans de nombreuses disciplines (Ring, RCI…). L’expression est intelligente et le tempérament vif.Il n’est pas de format carré, car la longueur du corps est supérieure à la hauteur au garrot, le rapport longueur/hauteur au garrot étant de l’ordre de 10/9.HistoireAffectueux, obéissant, docile, très fidèle et digne de confiance, peu exigeant, endurant, ce chien toujours vigilant est doué d’une véritable nature de chien de berger.Le Berger Hollandais fait partie de la famille des races bergères néerlandaises, qui comprend également le Schapendoes et le Chien Loup de Saarloos. Pour les spécialistes, ses origines se croisent avec celles de son cousin belge, dont la physionomie, les variétés et les aptitudes sont proches.Aujourd’hui, il est clairement reconnu comme chien d’utilité, sa bravoure, son courage, sa résistance et son infatigabilité lui collent aux poils. Aux Pays-Bas, c’est le NHC fondé en 1898 qui s’occupe de la promotion et de la sélection de cette race, qui au cours du XIXème siècle, fut élevée principalement sur ses « aptitudes très diversifiées ».

Berger Belge Tervueren

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.

Berger Belge Malinois

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.